Blog / Conseils

5 conseils pour rédiger ses vœux de mariage

L’un des moments forts de la cérémonie est l’échange des vœux des mariés. Et même si ça n’a rien d’obligatoire, ou qu’il existe des alternatives pour les plus timides et pudiques, cette étape importante se prépare en amont.

Dans cet article, je vous donne ainsi quelques conseils pour des vœux inoubliables.

5 conseils pour rédiger ses vœux de mariage // Article publié sur Wedding by Fabiola

Crédit photo (creative commons) : Maria Orlova

1. Suivez vos propres règles

Que ça soit sur la fond ou la forme, tout est permis. Néanmoins, je vous recommande de ne pas dépasser 5 minutes (grand maximum) chacun pour ne pas casser le rythme de la cérémonie. 

En général, on s’adresse à sa moitié mais vous pouvez très bien faire quelques apartés en vous adressant aux invités. 

Enfin, ne vous mettez pas la pression quant au style. Pas la peine de vous lancer dans la rédaction d’un poème si d’habitude, vous n’êtes pas à l’aise avec la poésie. Le bon ton, c’est le vôtre, celui qui vous ressemble. C’est comme ça que votre conjoint ou conjointe vous connaît, c’est comme ça qu’il ou elle vous aime. 

2. Ne vous lancez pas tout de suite dans la rédaction

Avant de se mettre à la rédaction, il faut réfléchir à ce qu’on a envie de dire. Quel message a-t-on envie de faire passer ? Rappeler à la personne qu’on aime pourquoi on l’a choisi ? Faire des promesses pour l’avenir ?

Dans tous les cas, commencez par établir un plan, un peu comme pour les dissertations à l’école. Cela vous permettra de structurer votre pensée et si besoin d’écrire vos vœux en plusieurs fois. 

Une fois que vous avez terminé votre premier jet, faites une pause ! Eh oui, prenez du recul et revenez-y plus tard pour peaufiner.

3. Ajoutez de l’humour ? Oui mais avec précaution

Oui bien sûr, l’humour est tout à fait le bienvenu si cela vous ressemble. Vous n’êtes pas obligés d’opter pour un ton parfaitement solennel si ça ne vous correspond pas.

Mais attention tout de même à manier l’humour avec précaution. Exit les privates jokes qui ne feront rire que votre meilleur ami ou les anecdotes qui pourraient mettre mal-à-l’aise votre moitié. 

4. Ne tentez pas d’apprendre vos vœux par cœur

Même si vous avez extrêmement bonne mémoire, je vous de le déconseille car, le jour J, avec l’émotion, vous pourriez perdre vos moyens et tout oublier.

Si vous ne voulez pas lire votre discours, utilisez la technique des officiants professionnels : avant le jour J, répétez, répétez, répétez, encore et encore. Et ayez une copie de votre texte avec vous le jour du mariage. Vous pourrez ainsi y jeter un coup d’œil de temps en temps. 

5. Si vous êtes timides, optez pour une alternative

Si l’idée d’exprimer vos sentiments en public vous angoisse, vous pouvez tout à fait opter pour une alternative à la traditionnelle prononciation des vœux.

Lors d’une cérémonie que j’ai officié, un de mes couples a simplement échangé des lettres sur lesquels ils avaient rédigé leurs vœux. Ils les ont lues en silence mais nous pouvions tous lire l’émotion sur leur visage.

Un autre de mes petits couples s’est éloigné. Et pendant que je lisais un texte qui leur tenait à cœur aux invités, ils ont prononcé leurs vœux, juste tous les deux. Là aussi, nous pouvions tout de même lire l’émotion sur leur visage, ce qui fait que ça reste tout de même un moment fort pour les invités. 

Ne vous mettez pas une trop grosse pression. Vos vœux peuvent être imparfaits, tout comme vous !

Et vous, où en êtes-vous dans la rédaction de vos vœux ? Avez-vous déjà défini comment vous vous les échangerez le jour J ?

Auteur

fabiola@weddingbyfabiola.fr
Véritable passionnée de mariage depuis l’enfance, j’ai débuté ma carrière dans ce bel univers en tant que wedding planner, jusqu’à ce qu’un des couples dont j’organisais les noces me demande de les unir... Aujourd'hui, je suis officiante de cérémonie laïque, auteure de guides et formatrice de professionnels du mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité